Le projet associatif

Projet Associatif Années 2020 à 2024

Comité Départemental de Cyclotourisme de l’Indre

Fédération Française de Cyclotourisme 

I – ETAT DES LIEUX / CONSTATS 

I – 1 Etat des lieux

Identité

Comité Départemental de l’Indre de la Fédération Française de cyclotourisme

Objet

Par ses statuts, le comité départemental de cyclotourisme de l’Indre a pour but, dans son ressort territorial :

1 – de favoriser toute action utile au développement et à la promotion du cyclotourisme sous toutes ses formes, tant sur route que sur tous les autres terrains, (VR, VTT, VTC, GRAVEL, etc.…)

2 – de coordonner l’activité des associations et sections d’association de cyclotourisme affiliées à la fédération et de créer des liens de partage et d’amitié entre générations et entre clubs.

3 – d’aider, sur le plan départemental, la fédération dans l’accomplissement de sa tâche telle qu’elle est définie dans les statuts et règlements,

4 – de contribuer à la mise en œuvre de la politique définie par la fédération et d’appliquer les instructions qu’elle reçoit de celle-ci en son nom,

5 – d’assurer auprès des pouvoirs publics et des diverses collectivités départementales la défense des intérêts des associations et de leurs membres ainsi que des licenciés à titre individuel,

6 – d’étudier tous les problèmes concernant le cyclotourisme qui peuvent se présenter et en particulier de combattre la délinquance routière,

7 – d’intégrer le concept de développement durable et de l’environnement dans toutes les actions et les activités du cyclotourisme.

8 – d’entretenir le capital santé et des liens entre valides et personnes en situation de handicap.

Création

Le comité départemental a été créé en 1976 lors de la mise en place au sein de la fédération des instances décentralisées. Déclaration en préfecture le 10/05/1976

Insertion J.O. en date du 02/06/1976

Modifications statutaires en date du 10/04/2004 et du 24/03/2017.

Il est rattaché à la FFCT via le COREG Centre – Val de Loire.

Siège

Le siège social du comité est à la Maison Départementale des Sports 89/11 allée des Platanes – 36000 – CHATEAUROUX

Le bureau se situe au premier étage de la Maison Départementale. Le comité de cyclotourisme partage le bureau avec le comité d’escalade pour une raison de coût.

Il est assuré auprès de l’assureur de la FFCT.

Les charges locatives en sont pour moitié supportées par les clubs affiliés.

Les membres du comité ne perçoivent aucunes indemnités ou dédommagements de quelque sorte que ce soit.

I-2 CONSTATS

Volet sportif

L’activité de cyclotourisme est une activité de sports de loisirs/santé, sans esprit de compétition, les activités de vélo route, vélo tout terrain, vélo tout chemin et gravel correspondent à des activités sportives non compétitives recherchées par la population de notre département à tendance rurale.

On constate que peu de jeunes sont attirés par ce sport puisque l’enjeu est surtout de connaitre ses limites où l’endurance est privilégiée, tout esprit de compétition étant exclu.

C’est également l’association du tourisme et du sport qui font l’attrait du cyclotourisme.

Chaque année, lors de la journée internationale du patrimoine une randonnée “Cyclodécouverte®” est organisée sur le département pour faire découvrir les patrimoines du secteur.

Une “Randonnée permanente” (niveau national) a été créée par le club de Châteauroux, elle s’adresse à toute personne ayant une licence FFCT.

Par ailleurs, tous les 4 ans, une randonnée féminine en liaison avec la fédération et le comité régional est organisée sous forme de voyage itinérant.

Effectifs

Depuis 2015, 8 clubs sont affiliés.

Répartition des effectifs en 2019 :

  • 257 hommes
  • 65 femmes
  • 5 moins de 18 ans

Un point important à noter, tous les clubs se situent en périphérie du département, sauf le Club des Amis Cyclos qui a son siège à Châteauroux et qui est le club le plus important du département.

Les effectifs des clubs sont très différents, de 9 pour certains à la soixantaine pour les autres ; seul le CAC (Châteauroux) atteint, voire dépasse les 100 adhérents.

Le nombre total des adhérents est en légère baisse :

2016 : 360    2017 : 365    2018 : 350   2019 : 327

L’âge moyen des adhérents est de plus de 60 ans.

On constate une grande disparité entre les sexes, beaucoup moins de féminines et peu de jeunes. Malgré tout, le nombre de féminines est stable.

A noter que 50% des clubs ont une femme pour présidente.

Une particularité de notre fédération est que les personnes qui ne souhaitent pas prendre leur licence via un club peuvent le faire directement au siège de la fédération. Ils sont comptés dans nos effectifs départementaux mais échappent complètement aux clubs de leurs localités. Ils sont qualifiés de « Membres Individuels » (MI).

En comparaison avec les autres départements de la région Centre – Val de Loire, nous sommes le plus petit département en clubs et en effectifs.

Nous avons analysé cette anomalie par l’existence de l’UFOLEP, plus ancrée dans notre département que dans les autres, son offre d’activités est plus étendue et comprend également l’activité de cyclotourisme avec un enracinement historique.

Le développement du VAE (Vélo à Assistance Electrique) est pris en compte dans le respect de la charte de la fédération.

De plus une 2ème base VTT labellisée FFCT (après celle de Levroux) a été créée dans le département à La Châtre / Pouligny Notre Dame en 2019.

Volet éducatif

1 – Pour les jeunes

Nous ne possédons pas, dans l’Indre, d’école de cyclotourisme, ce manque de structure est un handicap au développement de ce sport chez les moins de 18 ans.

Par contre la pratique de ce sport permet un brassage intergénérationnel important et facile.

Un club a mis en place un “Point Accueil Jeunes” suivant le cahier des charges de notre fédération.

2 – Pour les adultes

Ce sport loisirs/santé permet à chaque adulte de prendre connaissance de ses limites, de ses compétences, d’accéder à une activité sportive douce après des problèmes de santé ou de rééducation. L’âge moyen des adhérents de nos associations montre bien que cet aspect est important dans l’épanouissement de chacun et dans son “maintien en forme” au moment de la retraite.

Le terme cyclotourisme paraît ne pas être “compris” par les pratiquants du vélo, des séquences « découverte » de cette discipline peuvent peut-être apporter de nouveaux adhérents dans les clubs.

Peu de féminines, l’analyse qui a été faite sur ce manque démontre que les femmes jusqu’à la quarantaine passée sont plus prises par les enfants, après 40 ans, quand les enfants sont partis du foyer elles considèrent que ce sport ne peut plus être pratiqué, elles se tournent plus vers la gymnastique, la marche, l’aquagym,

Nous avons quelques animateurs clubs qui peuvent encadrer des groupes de cyclotouristes quel que soit l’âge et un délégué sécurité conformément à la réglementation.

Régulièrement, le comité participe au niveau régional et national aux stages sécurité / santé.

Acquisition d’un défibrillateur. 

Volet social

La présence des clubs en zones à forte ruralité assure une activité physique à chacun sans utiliser son véhicule pour se rendre aux rendez-vous.

Les clubs, en leurs seins, attachent beaucoup d’importance aux relations conviviales de leurs activités et aux relations extérieures avec les populations locales afin de pouvoir pratiquer ce sport en toute quiétude, c’est ainsi que sont privilégiés les commerces locaux pour assurer les points de convivialité mis en place dans les petites communes lors des manifestations.

Le partage de la route et la sécurité sont deux impératifs.

Le cyclotourisme entretient des liens de partage et d’amitié entre générations, entre valides et personnes en situation de handicap, entre clubs et entre pratiquants de toutes régions.

Les clubs ne sont pas indifférents aux personnes ayant un handicap, nous avons relevé dans certains clubs des personnes n’ayant pas d’équilibre mais pratiquant en tandem.

Notre pratique et la charte des organisations de notre fédération incitent au respect de l’environnement, au respect d’autrui et au partage de la route et des chemins.

Volet économique

Le comité mène une politique en adéquation avec celle de sa fédération.

Le comité a mis en place depuis trois olympiades des documents comptables en adéquation avec la comptabilité des associations et celle de sa fédération, à savoir plan comptable, compte de résultat et bilan. Les budgets sont lisibles dans le compte de résultat prévisionnel. Le développement de la comptabilité analytique est un plus au niveau gestion.

Depuis 9 ans le comité mutualise les demandes de subvention avec ses clubs afin de mobiliser les fonds nécessaires à leurs organisations.

Le montant des adhésions dans les clubs est calculé au plus juste, de l’ordre de 10 €.

Le comité réduit au minimum ses frais de fonctionnement.

Nous n’avons pas de salariés au sein du Comité départemental, le bénévolat étant la règle.

Les clubs participent au financement des charges locatives du bureau que nous occupons à la maison départementale des sports, en contrepartie ils peuvent autant que besoins utiliser ce bureau et les matériels que nous possédons. Ils peuvent également bénéficier de salles gratuites pour leurs réunions et/ou manifestations.

Le comité ne perçoit aucune adhésion des clubs, les statuts fédéraux ne lui permettent pas.

Les subventions sont sollicitées chaque année auprès de

  • L’Etat au titre l’agence du sport (ex CNDS)
  • De la Région à titre exceptionnel
  • Du département au titre des aides aux associations sportives du conseil départemental

Il faut noter que le comité sollicite l’aide de l’agence du sport (ex CNDS) de façon mutualisée pour ses organisations et celles de ses clubs y compris auprès du FDVA.

La déontologie de notre fédération ne nous permet pas les actions publicitaires sur les vêtements de club. Nous n’avons plus de partenariat, celui que nous avions a pris fin en 2017.

Les tarifs pratiqués pour les manifestations sont abordables par tous.

La gratuité est obligatoire pour tous les jeunes de moins de 18 ans adhérents à la fédération. Un tarif spécifique est appliqué aux familles.

Les tarifs pratiqués doivent assurer une remise de 2 euros pour les licenciés FFCT pour respecter la charte des organisations de notre fédération.

Le temps passé par les bénévoles pour la gestion et l’administration du comité, pour les organisations, pour les réunions est comptabilisé en heures au tarif SMIC chargé et ressort à chaque exercice dans le compte de résultat du comité.

Le comité est présent aux AG annuelles des clubs affiliés, du comité régional et de la fédération ainsi qu’aux manifestations qu’ils organisent.

  • – DÉFINITION DES OBJECTIFS ET FORMALISATION DU PLAN D’ACTIONS

Le plan d’action du comité s’appuie et est en adéquation avec le plan d’actions de notre fédération, établi en 2010, révisé en 2013 et en 2017.

Volet sportif :

Objectifs & actions :

Fidéliser les pratiquants dans toutes les disciplines (route, VTT, VTC, VAE, Gravel) et maintenir durablement l’activité de cyclotourisme au sein du département via les clubs.

Faire venir et participer les jeunes au sein des clubs :

– en développant les PAJ (points accueil jeunes).

– en mettant en place des actions « Savoir rouler à vélo » dans les classes de CM.

Favoriser la pratique du cyclotourisme pour les personnes ayant des besoins spécifiques, des indications thérapeutiques.

Promouvoir l’accès des femmes et des familles à la pratique du cyclotourisme, mettre en place une ou des journées qui leurs seraient spécialement dédiées.

Développer les conventions d’accueil.

Pérenniser les valeurs associatives : sport de loisir en groupes, accueil des nouveaux arrivants, convivialité au sein des groupes et des clubs.

Mettre à disposition du matériel adapté (tandem) aux personnes ayant des besoins spécifiques, mettre en place des formations spéciales pour animation dans les écoles auprès des jeunes.

Créer et promouvoir, avec les clubs, des animations pour les féminines et les familles.

Ressources :

Mobiliser les adhérents des clubs en tant que bénévoles et autant que de besoins.

Les fonds propres du comité.

Les aides financières :

–  Des partenaires privés

De l’Etat

  • De la Région Centre – Val de Loire
  • Du département de l’Indre
  • Des collectivités territoriales
  • De la Fédération Française de Cyclo Tourisme
  • Du COREG Centre – Val de Loire

Besoins :

Financer des matériels et actions spécifiques :

– achat d’un kit pour l’éducation routière,

– achat d’outillage de repérage et de réparation.

– réalisation d’actions de promotion

Résultats :

De nouveaux adhérents dans les clubs (jeunes – féminines – familles – adultes).

Satisfaction des participants aux randonnées. 

Volet éducatif

Objectifs & Actions :

Respect des sites de nos manifestations.

Développer le réflexe “environnement”.

Développer la mise en valeur de points touristiques méconnus lors des sorties hebdomadaires et lors des organisations, valoriser le patrimoine local.

Agir auprès des clubs pour encourager et développer le respect de la nature et le respect d’autrui. Utilisation de matériel recyclable ou réutilisable ou compostable. Suppression totale du plastique jetable.

Exemplarité des organisations des clubs.

Respect de la charte fédérale sur les organisations.

Besoins :

Formation d’adhérents sur les connaissances de la protection de l’environnement.

Support de communication : dépliants, flyers, affiches, site internet…

Aider les clubs à valoriser le patrimoine local.

Ressources :

Autofinancement et aides financières des collectivités et de l’Etat.

Bénévoles recrutés dans les clubs.

Résultats :

Sites laissés propres, satisfaction des élus et des particuliers qui mettent à disposition des sites.

Nombre de bénévoles formés.

Satisfaction des participants aux sorties et randonnées.

Volet social

Objectifs :

Intégration de jeunes et augmentation du nombre de féminines.

Intégration de personnes ayant des besoins spécifiques, le cyclotourisme est une pratique douce qui est tout à fait adaptée aux personnes fragilisées par des problèmes de santé.

Augmentation du nombre de titulaires du PSC1. 

Actions :

Formations de bénévoles pour encadrer et accueillir.

Réalisation d’outils de promotion.

Besoins :

Bénévoles pour l’encadrement.

Financement des coûts de formations et des outils de promotion.

Ressources :

Adhérents volontaires pour encadrer.

Autofinancements et aides financières des collectivités et de l’Etat.

Résultats :

De nouveaux adhérents.

Satisfaction des adhérents.

Volet économique

Objectifs :

Maintien et développement des outils de gestion existants.

Amélioration des demandes de financement mutualisées.

Actions :

Mise en place de comptabilité analytique.

Mise en place pour les clubs de documents comptables unifiés.

Formation des dirigeants de clubs à la gestion des associations.

Besoins :

Formation.

Ressources :

Autofinancement et aides financières des collectivités de l’Etat.

Le partenariat avec le CDOS est à maintenir, notamment au niveau de la formation et du prêt de matériel.

Résultats

Utilisation des documents mis en place.

Simplification pour la rédaction des demandes de subventions.

Le comité n’a pas de salariés, sa structure est trop petite pour envisager l’embauche de personnels.

Share This
Aller au contenu principal